Livraison offerte à partir de 50 € d'achat pour la France ! Envoi dans le monde entier

Découvrez 3 façons pour méditer différemment


Quand on entend parler de méditation, on visualise généralement une personne en position du lotus, le dos bien droits et les jambes croisés. Certaines personnes ne sont pas familière avec cette position, par manque de souplesse, ou la difficulté de trouver un endroit pour le faire. D'autres, évoquent souvent le manque de temps comme une excuse pour ne pas méditer. 

Rassurez-vous, il n'y a pas besoin d'être souple, ni d'avoir une journée plus longue que d'habitude pour méditer... voici pour vous, 3 façons différentes pour méditer :

 

1) DANS LES TRANSPORTS EN COMMUN

On a tendance à penser que les conditions ne sont pas favorables à la concentration. Au contraire ! Une ambiance bien animée et une posture souvent instable et inconfortable participent à mettre davantage à contribution la capacité de concentration. Les situations d’angoisse telle que le retard du train ou un quelconque événement entravant l’organisation personnelle peuvent être utilisées pour favoriser la méditation.

Optimisez le temps que vous perdez tous les jours dans les transports en commun pour méditer, et puis si vous pouvez arriver sereinement au travail, vous aller vite y prendre goût !

 

2) EN MANGEANT PENDANT LES REPAS

Vous pouvez même le faire pendant que vous prenez un repas en famille ou avec des amis. Il n’est pas nécessaire d’avoir le silence pour méditer, vous pouvez juste taire toutes les pensées et les turbulences qui vous passent par la tête. Humez votre nourriture, ressentez les textures alors que vous mâchez doucement, vous ne devez vous concentrer que sur chaque bouchée, l’important est d’être dans le moment et d’apprécier le repas que vous avez devant vous. Cela vous permettra de manger plus lentement.

 

3) EN MARCHANT

le principe de base consiste à observer tout ce qui se présente, au moment même où cela se présente, à être conscient de ce qui se passe dans l’instant présent. C’est vivre dans l’instant présent.

Vous devez être conscient de tous les mouvements successifs faisant partie du processus de la marche, depuis le moment où vous levez le pied jusqu'a ce que vous le reposiez.

Notez le contact de vos chaussures ou de vos pieds sur le sol quelque soit le terrain, peut-être noter le poids sur un côté plus que sur l'autre, les déséquilibres, progressivement effectuez comme un scan de votre corps, de ses sensations: pieds, chevilles mollets, genoux, jambes bassin, poitrine dos épaules , tête etc.. Notez les tensions et relâchez. 

 

 

 

 

 


4 commentaires


  • Stéphanie

    oulalaa, pourquoi je n’avais jamais pensé à ca quand je suis sur la ligne 13 ? :o


  • Lyes

    Perso j’ai essaye klk fois la meditation.. j’y arrive pas !


  • Chloé

    Je vais essayer d’être plus réceptive la prochaine fois que je marche pour aller au boulot :)


  • Georges

    Dans les transports… pas bête ! Ca me permettra d’optimiser mon temps que je perds tous les jours dans les transports !


Laissez un commentaire